POUVOIR CHOISIR

J'observe depuis un certain temps comment les managers roumains et étrangers perçoivent le monde dans lequel ils vivent. Chacun a sa vision à lui, et je suis surpris de voir comment les mêmes phénomènes peuvent être analysés et commentés diffé- remment. Certains pensent que la Roumanie va mal, d'autres disent d'abord qu'il y a des signes de reprise.
Chacun se construit sa réalité basée sur ses propres expériences, sa vision de la vie et ses conditionnements auxquels il est soumis de manière inconsciente. C’est précisément ce qui nous dit l’école du constructivisme radical, ou plus récemment des biologistes en vogue tels l'Américain Bruce Lipton. Tout serait une question de perception et on ne serait pas toujours libre de la choisir, parce qu’elle se développe quasi automatiquement sans qu’on en soit conscient.

Les managers sont soumis au stress, aux soucis, aux situations inattendues, leur perception de la réalité est mise à contribution en permanence. La maîtrise de soi, bien cerner ce qui se passe dans sa tête et celle des autres, est capital afin de prendre les meilleures décisions.
L'un des éléments clés de la maîtrise de soi est précisément de prendre conscience que nous avons aussi le choix de voir les choses d'une façon ou d'une autre. C’est la dernière des grandes libertés de l’être humain, écrit Viktor Frankl, un psychothéra- peute autrichien, dans son ouvrage Man’s Search for Meaning. Le philosophe grec Epictète arrivait déjà à la conclusion suivante: « Ce ne sont pas les choses en elles-mêmes qui nous perturbent, mais l’opinion que nous nous en faisons. »

Le patron roumain d’une grande société m'a récemment rendu visite. Il venait d’apprendre qu’il était licencié alors qu'il avait fait, d'après lui, du bon travail. Il a le choix : soit se laisser aller à la dépression et la peur, soit prendre l'opportunité de découvrir autre chose qui le rapproche davantage de ce qu’il veut vraiment faire dans sa vie.
Plus nous nous connaissons nous-mêmes, nos croyances et limitations auto-imposées, plus nous pouvons choisir de manière consciente notre attitude et comportement. Peu importe ce qui arrive autour de nous.

Dr. Michael Schroeder est life & business coach à Bucarest.

Source: Regard – Magazine francophone de Roumanie , Regard 65 
15 mai - 15 juillet 2014

Im Grunde spielen wir nur Spiele

Im Grunde spielen wir nur Spiele“, lächelt Michael Schroeder freundlich und ein klein wenig provokant. Denn welcher Manager will schon erkennen, dass sein Walten und Wirken, Schalten und Schuften, die vielen Überstunden und all die persönlichen Opfer, nur Schachzüge auf einem imaginären Spielfeld sind? Und die scheinbar von außen aufgedrückten Spielregeln, die seinen harten Alltag bestimmen, tatsächlich bloß eigene Glaubenssätze – verselbstständigte...

QUESTION STRESS

Une étude récente réalisée en Roumanie par la compagnie Regus, spécialisée dans les espaces de travail, montre que 63% des em- ployés de bureau et des cadres se disent plus stressés que l’année dernière. En Allemagne, pays dont je suis originaire, on estime qu’environ neuf millions de personnes sont atteintes par la maladie dite du burnout (épuisement mental dû au travail). Nous essayons d’y faire...

PLACE A L'EMOTION

Le monde du management n’a plus été le même à partir de 1995, quand le psychologue américain Daniel Goleman a publié son livre Emotional Intelligence and why it can matter more than IQ. Jusqu’alors, les recherches sur l’intelligence humaine se pen- chaient exclusivement sur le quotient intellectuel, et sur comment mieux le mesurer. Mais voilà que la vie des affaires notamment allait être chamboulée : une personne ayant beaucoup d’empathie, qui peut se mettre à la place des autres,...
Ask for more