VRAIE REALITE

Nous sommes quotidiennement submergés d’informations, toujours plus, notamment d’études nous présentant de façon infaillible la réalité économique ou sociale d’un pays. Ces jours-ci, deux d’entre elles reprises dans la presse roumaine m’ont frappé: l’une sur le consommateur européen, l’autre sur l’impact d’une nouvelle directive de Bruxelles concernant la standardisation des paquets de cigarettes. La première indique que les Roumains sont parmi les plus optimistes des peuples de l’Union européenne quant à la reprise économique à venir, la deuxième souligne les pertes importantes d’argent et d’emplois en Roumanie si cette directive sur les paquets de cigarettes est mise en place.

Au-delà de leur contenu, ces deux études présentent une vision partiale de la réalité. Demain, d’autres études peuvent apparaître disant exactement le contraire... Sans doute ne sommes-nous pas suffisamment conscients de la manipulation, intentionnée ou non, qui se cache derrière ces textes. Notamment en Roumanie, où le consommateur reste très influençable. Il me semble donc important de cultiver une certaine vigilance, un esprit critique vis-à-vis de l’information, de développer sa curiosité, aller au-delà de la première impression, interroger les points de vues présentés, devenir plus conscient de la force manipulatrice de chaque nouvelle. Et ne pas prendre sans réfléchir tout ce qui nous vient. Car, où est la vérité ? Cette question me rappelle la philosophie du constructivisme radical, selon laquelle la vérité absolue n’existe pas ; nous ne pouvons disposer que d’un nombre limité de facettes de cette vérité. Mieux vaut cependant connaître plusieurs facettes qu’une seule, cela permet de se rapprocher un peu plus de la vraie réalité.

Il est clair qu’un consommateur plus averti est moins difficile à influencer. Et c’est précisément ce type de consommateur qui fera avancer le niveau d’exigence de l’ensemble du système économique, et politique.

Dr. Michael Schroeder est life & business coach à Bucarest.

Source: Regard Magazine – Magazine francophone de Roumanie #60 / 15 mai - 15 juillet 2013

POUVOIR CHOISIR

J'observe depuis un certain temps comment les managers roumains et étrangers perçoivent le monde dans lequel ils vivent. Chacun a sa vision à lui, et je suis surpris de voir comment les mêmes phénomènes peuvent être analysés et commentés diffé- remment. Certains pensent que la Roumanie va mal, d'autres disent d'abord qu'il y a des signes de reprise.
Chacun se construit sa réalité basée sur ses propres expériences, sa vision de la vie et ses conditionnements auxquels il est soumis...

L OUTIL COEUR

Il y a une quarantaine d’années, le chercheur américain David Maccoby a réalisé une étude sur les patrons dans les grandes corporations. Résultat : la plupart des managers étaient incapables d'aimer dans le cadre de leur travail. Par le mot « amour », nous entendons ici un certain état d’esprit avec lequel on interagit avec les autres. Ce travail a été plus tard repris par le grand psychanalyste américain...

Im Grunde spielen wir nur Spiele

Im Grunde spielen wir nur Spiele“, lächelt Michael Schroeder freundlich und ein klein wenig provokant. Denn welcher Manager will schon erkennen, dass sein Walten und Wirken, Schalten und Schuften, die vielen Überstunden und all die persönlichen Opfer, nur Schachzüge auf einem imaginären Spielfeld sind? Und die scheinbar von außen aufgedrückten Spielregeln, die seinen harten Alltag bestimmen, tatsächlich bloß eigene Glaubenssätze – verselbstständigte...
Ask for more